jeudi 2 octobre 2008

Oujda: The Capital of Eastern Morocco

The Capital of Eastern Morocco

The capital of eastern Morocco, Oujda stands on the border with Algeria. Its privileged geographic position makes it a center for Maghreb tourism and a meeting point of routes between Morocoo and other North African countries.
Oujda was founded in the tenth century by Ziri Ben Attia, chief of the Meghraoua tribe, and remained the capital of his kingdom for 80 years. It successively housed the Almoravide and Almohade dynasties, both of whom fortified the city. King Merinide Abou Youssef rebuilt the city in 1297, constructing new walls and a Kasbah, mosque and palace. Moulay Ismail was one of the sovereigns who did most to develop the city.
Oujda was built on the plain of Angad, which is surrounded by one of the most beautiful mountainous regions in Morocco: the Beni-Snassen Mountains. Many streams run from the northern slopes to irrigate the well-kept gardens and orchards. Crossing these imposing mountains affords a magnificent panoramic view of Oujda.
The old medina in Oujda is separated from the new city by walls which are evidence of the city's past, and in which there are four monumental gateways: Bab Ouled Amran, Bab Sidi Aissa, Bab Sidi Abdelwahab and Bab Ahl Jam Al.The Grand Mosque built in the thirteenth century I one of the city's finest monuments.
A walk through the medina is an agreeable experience and leads to the "Kissaria", where shops vie with one another with their local handicraft displays. Through a gateway at the end of this square a courtyard flanked by arches houses the weavers working away enthousiastically on their traditional looms to sounds reminiscent of African rythms.
The Place du Souk El Ma (The Water Market), where market gardeners used to come to draw water to irrigate their land, is worth a visit. A stone's throw from here is Souk El Knadsa, selling a wide range of traditional items. Oujda market is also nearby. Along the city walls surrounding the Kasbah stretches the Lalla Meriem Park, perfect for a rest amid the beauty and freshness of exotic vegetation. The Museum of Traditional Arms of the Oujda region is located in the park.

vendredi 19 septembre 2008

Histoire de la ville d'oujda (résumé)

Sixième ville du Maroc, Oujda fut fondée par Ziri Ibn Attia, chef Zenete de la tribu de Maghraoua vers 944 au centre de la plaine des Angads. Et demeura pendant 80 ans le siège de la dynastie de son fondateur, elle passa ensuite au pouvoir des Elmourabitines (nom transormés par les Latins en Almoravides) puis à celui des Elmouahidines (Almohades) qui élevèrent une nouvelle fortification. Après la destruction de la ville en 1271 par le Sultan Abou Yaacoub Elmarini (Mérinide), son fils Abou Youssef entreprit la relève en 1325, reconstruisant ainsi une Kasbah, un Palais, une Mosquée, des bains et enfin réussit à lui donner une certaine prospérité.

La légende dit qu'elle est la ville de 360 portes qui s'étendait de l'ouest de Tairet aux rives d'Isly, avec une infinité de quartiers dont on retrouve toujours les restes. Moulay Ismaïl, Grand Sultant Alaouite, procèda à partir de 1673 à la restauration et l'organisation de la ville et sa région.

A travers son histoire, les péripéties qu'a connu Oujda, furent celles d'une ville frontalière passant d'un pouvoir à l'autre selon la fortune des armes (Oujda est située aux frontalières avec l'Algérie) et aussi ville realais sur la voie Sijilmassa-Orient. Après qu'elle eut été occupée par la France le 24 mars 1907, Oujda, fidèle au Trône Alaouite, contribua efficacement à la lutte pour l'indépendance du Maroc

Oujda : Incendie dans une minoterie de la ville de l'Oriental

Un incendie qui s'est déclaré, mercredi, dans une minoterie à Oujda a causé d'importants dégâts matériels dans une grande partie de cette unité d'écrasement de céréales.Selon la protection civile à Oujda, l'incendie qui a touché les quatre étages de la minoterie, notamment le niveau qui abrite les machines, a été circonscris après trois heures et demi d'efforts déployés par les services de la protection civile.

Quelque cinq camions citernes ont été déployés pour venir à bout de cet incendie, ajoute la même source, précisant qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cet incendie.MAP

Veillée de Ramadan au Maroc : Soirée de Madih et de Samaa prévue le 25 septembre 2008 à Oujda

Dans le cadre de ses activités à l'occasion du mois sacré de Ramadan, la Tarika Kadiria Boudchichia organise, le 25 septembre à Oujda, une soirée de Madih et de Samaa.Cette soirée, qui sera animée par le groupe national de Tarika Kadiria Boudchihia et le groupe "Ennaim" de la Trika Boudchichia en France sera ponctuée d'interventions d'universitaires marocains et français.

Lancement du concours de psalmodie du Saint Coran à Oujda

L'Association "Nadi Arriad" à Oujda organise au cours des dix derniers jours du mois de Ramadan un concours de psalmodie du Saint Coran, en coordination avec la délégation provinciale des Habous et des Affaires islamiques.Ce concours, qui aura lieu à la mosquée "Arriad" d'Oujda, après la prière des Taraouih, est ouvert aux candidates et aux candidats âgés entre 8 et 16 ans.

Bonjour, Salam aleikum

Vous êtes les bienvenu dans ce blog didié a la ville d'Oujda et la region du Maroc Oriental en generale.

Vous pouvez visiter le site d'Immobilier et des petites annonces d'Oujda:

http://www.3a9aar.com/oujda